Jachetebromemissisquoi 300 x 250

Cowansville, mardi 26 mai 2020 - La MRC Brome-Missisquoi lance le portail Jachetebromemissisquoi.com ainsi qu’un répertoire de l’offre alimentaire afin de faire la promotion du commerce de proximité.

Jachetebromemissisquoi.com

Tel un centre d’achat virtuel, ce nouveau site web rassemble plusieurs boutiques en ligne où les citoyens pourront se procurer divers produits et services de la région. La plateforme permet aux usagers de trouver rapidement ce qu’ils recherchent en filtrant soit par catégorie d’entreprises ou par municipalité ou encore simplement en tapant le produit recherché dans l’engin de recherche. La plateforme réunit les commerces de toute la MRC incluant ceux de Bromont déjà inscrit sur jachetebromont.com lancée récemment.

JacheteBromeMissisquoi.com permet aux commerçants de la région qui n’ont pas de boutique en ligne d’en créer une à peu de frais, avec Shopify qui est l’une des plateformes les plus utilisées au monde. « La pandémie de Coronavirus a poussé les consommateurs à faire leurs achats davantage en ligne et à prioriser l’achat local et tout porte à croire que cette habitude est là pour rester. On pense donc qu’il y a une belle opportunité pour les commerces de la région de se lancer dans la vente en ligne ou de promouvoir les efforts numériques déjà entamés », souligne Patrick Melchior, préfet de la MRC Brome-Missisquoi. À ce jour, on compte déjà plus de 250 entreprises référencées sur la plateforme dont 29 offrent l’achat de produits à même le site.

Le nouveau site JacheteBromeMissisquoi.com, propulsé par la MRC, a été créé en partenariat avec le Groupe Olix, la Chambre de commerce et le CLD de Brome-Missisquoi.

Les entreprises intéressées à s’inscrire sur la plateforme pour y créer une boutique en ligne ou simplement pour y être référencées peuvent le faire en cliquant sur « Enregistrer mon entreprise » directement sur la page d’accueil du site JacheteBromeMissisquoi.com.

Répertoire de l’offre alimentaire

Parallèlement au lancement de la plateforme faisant la promotion des commerces locaux, une deuxième initiative a été amorcée afin de rendre accessible l’ensemble de l’offre des producteurs et transformateurs alimentaires de Brome-Missisquoi aux citoyens. La MRC s’est associée avec le portail Maturin.ca pour regrouper son offre sous une même adresse web et ainsi devenir une destination unique pour manger local. Une nouvelle section dédiée entièrement aux producteurs de Brome-Missisquoi a donc été créée sur la plateforme existante et joue le rôle de répertoire. On y retrouve un bon nombre d’informations sur les entreprises de la région et les produits qu’elles offrent. Il est possible de filtrer les producteurs par municipalité ainsi que par catégorie de produits (fruits et légumes, boucherie, boulangerie, produits laitiers, etc.)

“Je pense que les gens vont être étonnés en constatant la diversité de ce qui est produit sur notre territoire. Nous avons la chance de vivre à même un garde-manger à ciel ouvert, il faut en profiter”, mentionne Leslie Carbonnneau, Conseillère en développement agroalimentaire au CLD de Brome-Missisquoi.

Comme l’entreprise Maturin offre déjà le service d’entreposage et de livraison, il est maintenant possible d’acheter des produits de la région à même un panier d’achats unique directement sur le site maturin.ca. C’est environ le quart des producteurs référencés sur la plateforme qui offrent des produits en vente.

Aujourd’hui, on compte déjà environ 40 entreprises référées sur le répertoire. Ce dernier continuera de se bonifier au courant des prochaines semaines. Les entreprises alimentaires qui aimeraient y être référencées peuvent contacter Leslie Carbonneau à l’adresse [email protected]

Une campagne de promotion pour l’achat local

Pour appuyer le lancement des deux plateformes, la MRC a prévu une campagne de promotion de l’achat local auprès des résidents. «On sent que l’appel à l’achat local du premier ministre a été entendu auprès de la population. Nous souhaitons profiter du momentum pour aider les entreprises de la région à se faire découvrir ou redécouvrir auprès des résidents et développer le réflexe d’investir localement chez nos citoyens », précise M. Robert Desmarais.»